L’évolution économique des 40 dernières années a rendu prépondérante la part des investissements incorporels (R&D, Capital humain) devenus indispensables à la compétitivité des entreprises. A commencer par la formation.

Plusieurs facteurs sont susceptibles d’affecter les résultats d’une formation. L’intérêt pour ces facteurs a grandi depuis qu’a été identifié un problème de transfert des apprentissages. Seule une minorité des formations donnent, en effet, lieu à un transfert des apprentissages du milieu de formation vers le milieu de travail.

Le taux de transfert d’une formation classique (présentiel ponctuel d’une journée ou plus) s’évalue généralement autour de seulement 10 %. Augmenter ce taux s’avère donc être un enjeu primordial pour les services de formation et les directions des ressources humaines. De plus, pour que le rendement de l’apprentissage soit positif, le transfert doit être suffisamment fort pour faire changer les habitudes de travail.

Découvrez les neuf facteurs qui influencent positivement le taux de transfert des formations !

Découvrez nos formations